Pourquoi n’avons nous pas de labels ?

Pourquoi n’avons nous pas de labels ?

Les labels, comment ça marche ?

Un label est un marquage, un élément reconnaissable qui permet de garantir la qualité, l’origine ou la conformité avec les normes de fabrication d’un produit.
Il existe des labels pour tout type de produits, d’origines ou de caractéristiques. Mais ceux qui nous intéressent sont les labels associés au made in France.

Comment fonctionnent-ils et qui a le droit d’y prétendre ?

Il faut distinguer les différentes annotations que l’on trouve sur les produits.
On retrouve tout d’abord la classique mention « made in France » qui n’est pas un label vérifié.
Pour avoir le droit d’écrire « made in France » sur un produit, il faut que « la dernière transformation ou ouvraison substantielle ait été réalisée en France ».
Autrement dit, un produit dont toutes les pièces sont produites dans un autre pays et finalement assemblées en France peut prétendre à cette mention.
Même si cela part d’une bonne intention il faut rester vigilant sur les produits et les marques surfant sur le frenchwashing (se prétendre faussement français) pour redorer leur image et justifier des prix parfois excessifs.

 


De manière plus crédible, on retrouve le label «
Origine France Garantie ».

Pour avoir le droit d’apposer le logo, il faut remplir les conditions suivantes :
– Le lieu où le produit prend ses caractéristiques essentielles est situé en France.
– Au moins 50% du prix de revient unitaire est acquis en France.

C’est un label qui bénéficie d’un contrôle plus poussé et qui est donc plus fiable. Cependant, pour la première option, il n’existe pas de contraintes sur les caractéristiques jugées « non-essentielles ».

Dans le deuxième cas, il reste 50% du prix de revient unitaire (c’est-à-dire la moitié de ce que coûte chaque article à produire) qui peut être acquis ailleurs qu’en France.


Le
Label EPV ou Entreprise du Patrimoine Vivant, est une reconnaissance de l’état pour distinguer les savoir-faire artisanaux ou industries d’excellences.
C’est un label que nous apprécions beaucoup et qui met en lumière les plus précieux savoir-faire français. Notre fournisseur de médailles à Dardilly, notre fabricant de chaussettes à Limoges et notre fournisseur de cordons à Vertolaye en Auvergne sont tous labellisés EPV et c’est avec grande fierté que nous travaillons avec eux.
Mais la qualification EPV requiert des caractéristiques très précises (ex : exister depuis 50 ans) mais ne précise pas le degré de made in France des produits, c’est un élément à vérifier au cas par cas.

 

Quelles sont les limites des labels ?

Les labels sont un bon début, mais ne sont pas parfaits. N’importe quelle entreprise peut avoir sa production à l’étranger, réaliser la dernière étape de fabrication en France et marquer « made in France » sur son produit.
Les labels vérifiés dont nous avons parlé plus tôt ne garantissent qu’une portion de la fabrication du produit.
Il n’existe pas à ce jour de label 100% made in France.
En plus, obtenir ces labels veut aussi dire signer un chèque, et produire made in France est déjà difficile en terme de compétitivité et de marges.
Payer la justification de son travail en supplément, n’est pas possible pour bon nombre d’entreprises qui préfèrent entretenir une relation de confiance avec leurs clients sans passer par les labels. 

Ce schéma illustre bien la partie visible, celle que certaines marques veulent vous montrer par rapport à ce qui constitue vraiment le produit.

Pourquoi n’avons-nous pas de Labels ? 

Chez Le Vent à la Française, nous n’avons pas de labels, tout simplement car aucun ne remplit nos critères d’exigences.
Nous fabriquons exclusivement en France à partir de produits transformés (corde, métal, tissu) dans l’hexagone et dont la totalité de la valeur ajoutée a été créée localement.
Pour être totalement transparent avec vous, certaines matières premières, comme le coton, sont importées, car tout simplement introuvables en France et nécessaires à la conception de nos produits.
Nous pratiquons donc le « fabriqué en France » au maximum de nos possibilités.
Pour signer avec un label, il faudrait que celui-ci corresponde complètement à nos valeurs et ne soit pas l’ersatz d’une garantie made in France.

Vous voulez en savoir plus sur nos lieux de fabrication 100% Français ? Lisez notre article sur le Made in France

Vous avez maintenant notre avis sur les labels, c’est une bonne intention mais qui ne va pas assez loin dans le « made in France ».
A l’instar du BIO, c’est un argument dont on use et abuse sans qu’on ne sache tout le temps ce qui se cache derrière.
Renseignez-vous sur les produits que vous achetez, n’hésitez pas à demander aux marques l’origine et les lieux de fabrication de leurs produits.
Vous pourrez faire votre choix en connaissance de cause et soutenir réellement l’économie locale.
De notre côté, nous avons fait le choix de la proximité avec nos partenaires, nous souhaitons installer une relation de confiance durable avec tous les acteurs qui naviguent avec Le Vent à la Française.
Charles, notre co-fondateur le répète souvent : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». 

 

« Il n’y a pas de Vent contraire pour celui qui sait où il va »

L’équipe du Vent.

     

 


Partager :