Revalorisation des ressources : Nylon recyclé X Le Vent à la Française

Revalorisation des ressources : Nylon recyclé X Le Vent à la Française

Et s’il était désormais possible de transformer des déchets en des accessoires éthiques et esthétiques ? Nous ne pouvons tenir plus longtemps sans vous annoncer le prochain projet.

Vous n’avez toujours pas deviné ? Fort de ses expériences, Le Vent à la Française a souhaité dès à présent innover. En effet, vous avez pu contempler et adopter nos bracelets éco-responsables en bois issus de forêts éco-gérées et au cordon en polyester 100% recyclé.

Aujourd’hui, nous avons souhaité aller voir plus loin, pour véritablement contribuer à prendre soin de la planète. Face au terrible constat de l’urgence climatique actuelle, vous n’êtes pas sans savoir que la planète nécessite notre aide. En effet, nous ne pouvions rester passifs devant les chiffres chocs : En 2050 Il y aura plus de plastique dans les océans que de poissons, et la faune marine sera contrainte de ne plus se nourrir que de déchets aquatiques.

Il nous semblait donc impossible de nous arrêter en si bon chemin et c’est justement de là qu’émerge l’idée de bracelets entièrement recyclés, issus de cette même pollution. Cette collection proposera ainsi d’élégants bracelets en nylon recyclé, issus de la récupération de fils de pêche usagés et de déchets plastiques récupérés, provenant des mers et des océans à travers le monde.

Ainsi, laissez-nous vous expliquer le choix du nylon recyclé, et pourquoi nous l’avons choisi en partie, pour agir, collecter et surtout sensibiliser.

 

Zoom sur le nylon 

Son histoire

Pour mieux comprendre nos démarches, il faut remonter aux prémices du nylon, à savoir son apparition. Inventé en 1935 par Wallace Carothers, un Américain, il était initialement réputé et utilisé dans le monde du parachutisme.

Peu de temps après, il remporte un véritable succès auprès des industries du textile puisqu’il est considérablement moins cher qu’une matière comme la laine voire la soie. Il s’est popularisé jusqu’au grand public aux Etats-Unis, puis en Europe, par le biais des bas en nylon et également des collants.

 

Un gage de solidité mais de pollution

Grandement apprécié pour sa robustesse, son imperméabilité et sa haute capacité à sécher très rapidement, le nylon continue d’être produit en grande quantité pour ses mêmes qualités, pourtant c’est une matière, aujourd’hui, très controversée. En effet, pour obtenir cette souplesse et cette résistance, il faut avoir recours à du plastique, lui-même issu du pétrole.

De cela, il ne répond actuellement pas à la demande ainsi qu’aux problématiques actuelles puisqu’il comporte une fibre provenant de la pétrochimie, se rapprochant fortement de celle du polyester, réputé pour son aspect polluant. Sans forcément évoquer l’intégration de pétrole aux matières premières, la conception de nylon nécessite énormément d’énergie et d’eau, provoquant donc beaucoup de pollution.

Mais cet impact négatif ne s’arrête pas à la fabrication car lors du lavage, des microparticules des fibres ont cette fâcheuse tendance à se décrocher, venant ensuite polluer les océans et les fonds marins pour malheureusement détruire progressivement les écosystèmes aquatiques. Également non-biodégradable, le nylon pollue tout au long de son cycle de vie, de sa fabrication, lorsqu’il est lavé, jusqu’à sa fin de vie.

 

Faire la distinction entre le nylon recyclé du nylon vierge 

Face à ce constat dramatique, Le Vent à la Française ne pouvait rester sans agir et a décidé d’innover pour redorer l’image du nylon, mais plus particulièrement du nylon recyclé. Justement de nombreux scientifiques travaillent continuellement à l’élaboration de nouvelles technologies en matière de textiles dans l’objectif de conserver les caractéristiques positives des matières polluantes tout en supprimant les aspects négatifs.

Pour cela, il faut bien savoir différencier les deux ressources, ainsi notre équipe a tenu à tout vous expliquer pour que vous puissiez bien saisir les distinctions.

Conscients du grand potentiel du nylon, nous avons souhaité réfléchir à une manière d’en tirer le meilleur : le nylon recyclé nous semblait être la solution idéale pour la conception de nos bracelets. Véritable alternative éco-responsable, c’était une évidence pour nous de faire usage de son aspect économique en énergie comme en eau.

De nature 0 déchet puisqu’il est élaboré à partir de nylon devant être jeté, il existe plusieurs types de nylon recyclé, suivant le lieu où il prend sa source.

 

 

L’Econyl

Entièrement recyclée et recyclable, l’Econyl est une fibre de nylon qui doit sa conception aux déchets issus de chutes de tissu, de déchets plastiques, de filets de pêche usagés et bien d’autres éléments initialement polluants.

Très réputé pour sa capacité à dépolluer les océans, les côtes et les bords de mer, nous ne pouvons que saluer sa grande utilité et l’intelligence de son invention. Fort de ses engagements, il permet également de venir en aide à la faune marine et aux multiples écosystèmes marins en supprimant les déchets qui polluent leurs habitats naturels.

 

Le NILIT Ecocare

Quant au NILIT Ecocare, c’est une fibre qui a la particularité d’être recyclée à hauteur de 90 %, au minimum, grâce à la récupération et au recyclage d’un grand nombre de déchets également.

ll n’y a rien de mieux que d’exploiter les capacités du nylon de pré-consommation destiné à être jeté pour le revaloriser et lui accorder une seconde vie, plus éthique et écologique. Il est également reconnu GRS et Oeko-tex !

 

Le Q-NOVA

La fibre textile du Q-NOVA est composée de 50 % de nylon de pré-consommation, dans l’objectif de recycler et récupérer le plus de chutes possibles de nylon.

Ce nylon éco-responsable ne nécessite qu’un procédé de transformation mécanique, puisqu’il ne fait appel à aucun produits chimiques, toxiques ou nocifs. Il répond donc en plus à une dimension sociale, sociétale et environnementale.

Pour que vous puissiez mieux visualiser l’impact positif de ce type de nylon recyclé, il faut savoir que pour 1kg de Q-NOVA, il est possible de faire l’économie de 25 litres de pétrole ainsi que 159 litres d’eau, en comparaison avec le nylon classique.

 

Alors, convaincu.e par le pouvoir du nylon recyclé ? Restez aux aguets pour ne pas louper la collection de bracelets conçus en fils de pêche cet été !


Partager :